Théâtre Le Clou

Je suis William

10 à 14 ans | 15 au 20 mars 2022

Affiche du spectacle

Cahier d'accompagnement

Savais-tu que... ?

  • En 1929, dans son livre « Une chambre à soi », Virginia Woolf émet l’idée qu’une fille pourrait avoir écrit les œuvres de Shakespeare. Très interpellée par les questions d’inégalité homme-femme, l’autrice s’intéresse à la quasi absence des plumes féminines dans l’histoire de la littérature, et cherche à démontrer la perte que ça représente et l’absurdité de la chose. On est d’accord avec Woolf : les femmes auraient sans doute eu un plus grand impact visible en littérature si on le leur avait permis.
  • À l’époque de Shakespeare, il n’était pas seulement interdit aux femmes d’écrire, mais aussi de jouer au théâtre. Les rôles féminins étaient donc interprétés par des hommes. Il y aurait eu quelques rares exceptions de femmes qui auraient joué sur scène malgré les interdictions et les préjugés. Ces quelques rares actrices auront toutefois eu à se battre férocement pour faire leur place au sein des compagnies de théâtre qui étaient exclusivement masculines… une histoire qui se répètent dans tous les corps de métier dit « traditionnellement masculins ». On lève notre chapeau aux pionnières qui ouvrent la voie aux autres!
  • Les lois favorisant l’égalité entre les genres sont assez récentes. Par exemples : il aura fallu attendre 1929 pour que la définition du mot «personne» inclue les femmes au sens de la loi; 1918 pour le droit de vote des femmes au Canada, mais seulement en 1940 pour le Québec; 1964 pour l’abolition de l’obligation d’obéissance des femmes à leur mari (aoutch!); 1975 pour que la Charte des droits et libertés de la personne comporte une mention sur l’interdiction de discriminer en se basant sur le sexe au Québec (re-aoutch!) et 1996 pour adopter une loi sur l’équité salariale (et on sait que ce n’est pas encore gagné). Vivement une reconnaissance des humains au-delà du genre, de la culture ou des différences!

Pistes de discussion

  • C’est quoi, une inégalité?  
  • Est-ce qu’il existe des inégalités de genre? Nomme des exemples.  
  • Qu’est-ce qui justifierait qu’un métier soit réservé aux personnes d’un certain genre et interdit aux personnes d’un autre genre?  
  • Pourquoi une personne s’empêcherait d’exercer un métier traditionnellement réservé à un autre genre que le sien? 
  • Est-ce qu’on a les mêmes attentes envers les personnes de différents genres ?  

Activité 1 : Adapte un conte

Lorsque tu lis une histoire ou un conte classique, est-ce que tu remarques des inégalités entre les personnages féminins et masculins ? Si tu pouvais réécrire l’histoire, que changerais-tu ? Choisis une histoire qui mérite d’être réinventée et réécris-la à ta façon. Amuse-toi à déconstruire les clichés ! Tu peux réécrire l’histoire complète ou seulement certaines parties. Tout est possible!

Activité 2 : Les femmes savantes

À travers les années, nous avons pu voir de nombreuses femmes se démarquer dans différents domaines : arts, science, politique, affaires! On pense entre autres à Marie Curie, Rosalind Franklin, Anna Atkins et Simone de Beauvoir, pour n’en nommer que quelques-unes. Mais elles sont bien plus nombreuses (même si trop d’entre elles sont peu connues). Trouve une femme qui t’inspire et apprends à connaitre un peu mieux son histoire. Imagine les années de sa vie qui ne sont pas racontées dans les livres et sur lesquels tu te questionnes. Laisse-toi surprendre par le destin de ces femmes inspirantes!

Activité 3 : Plonge dans l’époque élisabéthaine

Avec tes ami.es ou ta famille, trouve des éléments vous permettant de vous habiller comme les personnages de l’époque, qu’importe leur genre : grandes robes, vieux chapeaux, collants, pantalons bouffants, coiffes de papier, bijoux découpés dans du carton : tout peut servir à recréer les costumes de l’époque! Amusez-vous à reproduire les postures, les démarches et les manières des personnages, et imaginez-vous au temps de Shakespeare!

Bande-annonce