CHOISIR LE THÉÂTRE DANS L'ÉDUCATION

Nous avons demandé à un artiste, Serge Marois, auteur et metteur en scène, de vous faire partager son expérience du théâtre, de l'éducation et des jeunes.

 

Nous vous invitons à enrichir ces témoignages en nous envoyant vos textes à info@lesgrosbecs.qc.ca.  

 

TÉMOIGNAGE DE SERGE MAROIS, AUTEUR ET METTEUR EN SCÈNE


L'art et l'éducation

Vous le savez, on ne peut songer à la formation générale des jeunes sans les mettre en contact avec l'art qui favorise l'ouverture au monde et à soi-même. Bien sûr, on ne peut aborder la création artistique comme on aborde une matière académique. On ne peut demander à l'art de répondre aux mêmes objectifs de formation. On apprend avec l'intellect, mais aussi par l'intuition, la sensibilité et l'imagination. Il est donc dangereux d'attendre de la rencontre avec l'art des résultats immédiats et quantifiables parce qu'on risque de détourner l'art de son véritable rôle qui est de provoquer l'imaginaire, d'éveiller la sensibilité, de stimuler l'esprit critique et de développer le jugement. Art et éducation seront complémentaires à condition d'accepter que l'art ne serve pas prioritairement à des fins pédagogiques ou académiques, mais plutôt au développement d'un autre mode d'appréhension du monde.  On le sait, les enfants naissent avec un pouvoir d'imagination incroyable qu'ils perdent lentement au profit de la raison. Et pourtant, l'imagination est essentielle à l'organisation et à l'amélioration de nos vies parce qu'elle développe l'autonomie et l'indépendance et qu'elle permet de poursuivre des rêves.

 

Pourquoi choisir le théâtre
Parmi tous les arts accessibles aux jeunes, il est certain que le théâtre occupe une place privilégiée. D'abord, parce que depuis plus de trente ans, des artistes travaillent spécifiquement pour ce public. De plus, le théâtre est un art vivant parce que des êtres humains, sur une scène, parlent à d'autres êtres humains, dans une salle.  Cette rencontre unique, dans un lieu précis, à un moment précis, entre une oeuvre et un public, même si elle a lieu chaque jour, n'est jamais tout à fait la même. Le théâtre est l'art qui ressemble le plus à la vie sans la reproduire telle quelle. C'est ce qui fait du théâtre un art séduisant pour le jeune spectateur autant que pour l'adulte.


COMMENT CHOISIR UN SPECTACLE
Vous avez l'intention d'aller au théâtre avec vos enfants, mais devant le grand nombre de propositions qui s'offrent à vous, comment faire votre choix ? Tout d'abord, l'âge de vos enfants est déterminant et les compagnies ont, en général, expérimenté leurs spectacles avant de fixer l'âge auquel les œuvres s'adressent. Évidemment, ceci demeure une balise qui n'est pas absolue et nous le savons tous. Selon les enfants, l'âge maximum peut être haussé. Mais dans le cadre de représentations scolaires, les groupes étant homogènes, il est plus simple de respecter les balises d'âges.

Dans le cadre d'une activité scolaire, vous avez le choix entre recevoir un spectacle à l'école ou faire une sortie au théâtre. Bien entendu, les coûts ne sont pas les mêmes dans les deux cas. Pour la sortie au théâtre, vous devez évidemment ajouter les frais de transport. Mais il ne faut pas négliger que, dans un objectif de formation des jeunes, leur faire connaître les lieux culturels qu'ils pourront toujours fréquenter devenus adultes est important. De plus, sauf pour des spectacles bien adaptés au gymnase d'école, la représentation dans une salle permet davantage de magie et le confort des enfants augmente leur qualité d'écoute.

Parmi les autres critères dont vous avez à tenir compte, il y a le prix du spectacle ou du billet. N'oubliez pas que la qualité artistique a des coûts et comme on dit souvent dans le monde de la consommation : "On en a pour son argent ". Enfin, vos choix seront déterminés par les objectifs que vous poursuivez. Pour prendre une décision éclairée, il vous faudra tenir compte des qualités artistiques, éducatives et divertissantes de l'œuvre. En fait, tout contact avec l'art permet d’atteindre ces objectifs, mais il y en a un qui doit prévaloir sur les autres, soit la dimension artistique, c'est-à-dire la rencontre avec une oeuvre dans l'esprit de la découverte et d'une aventure émotive.  La notion d'éducation, quant à elle, doit s'entendre dans le sens d'une sensibilisation à l'art et non dans le sens d'un support pédagogique. Enfin, le divertissement se voit non dans la forme ou la légèreté d'un spectacle, mais dans le plaisir qu'on a devant un spectacle et ce plaisir, il peut être de tout ordre : émotif, intellectuel, imaginatif.


Serge Marois
Directeur artistique et général de L'Arrière Scène
Centre dramatique pour l'enfance et la jeunesse en Montérégie
(c)Théâtre L'Arrière-scène inc., 1999